Conseils naturo et aroma de début de printemps

Conseils naturo et aroma de début de printemps
12 mars 2017 Anne-Laure

Conseils naturo & aroma de printemps

Le printemps s’amorce timidement, parfois sous les nuages et la pluie. Comment surmonter la fatigue (normale en ce début de saison) d’un système digestif au ralenti ? Voici mes conseils naturo, alimentation et aroma pour repartir du bon pied.
Pour sortir de la léthargie, bougez, étirez-vous, sortez dans la nature (entre deux averses). Le sport ou un activité douce est un bon soutien pour remettre l’énergie en mouvement et détoxifier les organes, faire circuler sang et lymphe, vider la tête et remettre l’énergie en mouvement.

Côté alimentation :

Il est temps d’ajouter plus de crudités à vos menus. Fini les pots au feu et les plats mijotés. Place au cru, aux goûts acides et amers. Les salades amères toujours en tête ! La carotte est utile aussi pour équilibrer les intestins, l’estomac et le foie. Les feuilles amères telles que scarole, chicorée et les jeunes pousses de pissenlit…sont également de bons carminatifs (qui prépare à la digestion). Côté acide, orientez-vous vers les d’épinard et l’oseille. Les légumes lacto-fermentés (acidulés) feront de bons apéritifs et les zestes d’agrumes pourront parfumer vos vinaigrettes.

Un jus de citron vraiment ?

Très à la mode sur la toile, il est beaucoup conseillé à jeun. Cependant il ne convient pas à tout le monde au petit matin, même pris dans de l’eau chaude (son pH est de 4). Tout va dépendre de votre tempérament (sanguin, bilieux, nerveux, lymphatique), de votre sensibilité à l’acidité et de votre capacité à métaboliser les acides par votre foie. Pour en savoir plus et savoir si cela vous convient, lisez cet article : Un jus de citron le matin, vraiment ?

 

Conseils aroma et naturo de printemps
Un jus de citron le matin vraiment ?

Tirza Van Dijk

Conseils aroma et naturo de printemps

Alfonso Cenname

Côté aroma : Hydrolats et huile essentielle de gingembre

Les drainages se font quand le printemps est plus installé (avril) mais on peut commencer en douceur avec les hydrolats et l’application cutanée d’huiles essentielles.

En interne : Les hydrolats de carotte, romarin à verbénon , livèche et ledon du Groënland servent à nettoyer les organes de la digestion à raison de 2 c à soupe dans un litre d’eau (ou moins) à boire sur la journée pendant 3 semaines. Pour le ledon c’est 1 cà café dans un litre d’eau.

En externe : l’huile essentielle de gingembre vient stimuler le feu digestif des digestions fatiguées et les intestins paresseux. Vous pouvez l’appliquer pur autour du nombril ou sur l’estomac (1 goutte) ou bien créer un mélange à 20% dans une huile végétale pour masser tout le ventre deux fois par jour.

Côté énergétique : L’huile essentielle de gingembre pour stimuler le feu

Avec le début du printemps c’est le feu qui prend le relais de l’eau timidement. Faible ou instable, il peut s’enflammer et créer des impatiences, énervement ou s’éteindre très vite et la mollesse revient. Pour le lancer avec douceur et ancrage, l‘huile essentielle de gingembre frais peut s’utiliser soit en olfaction, soit en application cutanée sur le plexus (voir ci-dessus). En stimulant le feu, il renforce la capacité mentale, la capacité de discernement et apporte plus de certitudes et de détermination à suivre sa route. Si vous manquez de courage et de volonté, il consumera les derniers doutes et tel un phénix vous pourrez reprendre votre envol ou mettre en œuvre vos projets !

Faire un point sur sa fatigue et sa digestion : demandez un rendez-vous ici

Partager cet article :

Télécharger le guide pour ne plus douter sur l’utilisation des huiles essentielles et être en forme au naturel