Diffusion et sticks olfactifs à l’hôpital et en Ehpad

Diffusion et sticks olfactifs à l’hôpital et en Ehpad
25 octobre 2017 Anne-Laure

Diffusion et sticks olfactifs à l’hôpital et en Ehpad

De retour du salon phyt’arom de Grasse, il est agréable de constater la demande croissante des soignants pour l’introduction de l’aromathérapie à l’hôpital et en Ehpad comme accompagnement non médicamenteux complémentaire pour apporter plus de confort aux patients et aux soignants.

La diffusion et l’olfaction via les sticks personnels sont des modes d’utilisation simple des huiles essentielles avec des applications pourtant très complètes. Durant trois ateliers, Isabelle Sogno Lalloz (aromathérapeute à l’hôpital de Grasse) et Aline Simonot (gérontopsychologue à l’Ehpad de Grasse) ont présenté leurs actions auprès de ces établissements avec l’utilisation olfactive et la diffusion des huiles essentielles à l’hôpital de Grasse et à l’Ehpad au Clos des Vignes de Grasse. Voici un résumé des actions menées :

La mise en place :
Pour mettre en place un projet d’aromathérapie à l’hôpital il est nécessaire d’avoir un ou deux porteurs de projet dans l’équipe ainsi que le soutien d’alliés comme la pharmacie, les médecins. Pour une utilisation sûre, il faut également une formation et information du personnel avant de créer les synergies et protocoles avec un document référentiel pour l’équipe et organiser des questionnaires de retour des utilisateurs.

Afin d’éviter une association entre l’odeur (la synergie d’huiles essentielles) avec un événement stressant (un séjour à l’hôpital, un traitement lourd etc…) il est important de changer 3-4 fois par an les synergies diffusées. En effet, le décodage des informations sensorielles olfactives au niveau du cerveau entraîne des associations marquantes qu’il ne faut pas ancrer dans la mémoire.

Il est également utile pour les mélanges à forte connotation émotionnelle de les mettre plutôt dans un stick olfactif personnel (un doudou) plutôt que dans un diffuseur qui va toucher un plus grand nombre. L’intérêt du stick est également de redonner au patient le contrôle sur son état et de ne pas nécessiter l’intervention du personnel.

Diffusion et sticks olfactifs à l'hôpital et en Ehpad

La diffusion :

Pour le service gastro-entéro et oncologie de l’hôpital de Grasse , il a été choisi la diffusion pour désodoriser les couloirs  du service gastro. Pour les soignants, des synergies réconfortantes, pour un confort respiratoire et pour le travail de nuit ont été créés.

Pour le service gastro de Grasse , plusieurs synergies ont été créées avec l’équipe :

  • 2 synergies désodorisantes pour les couloirs,
  • 1 synergie pour la fatigue du personnel de nuit,
  • 1 synergie respiratoire pour les soignants
  • 2 synergies au choix pour les soins palliatifs des patients,
  • 2 synergies au choix pour les angoisses des patients

La diffusion avec un appareil brumisateur avec de l’eau stérile (sur la demande du pharmacien hygiéniste) a été choisi avec un réglage de 15 min max de diffusion matin et soir. L’appareil est rangé dans un local le soir pour éviter les vols et placé sur une étagère en hauteur lors de diffusion. Un livret référentiel est à disposition avec la liste des personnes du service formées, les différentes synergies choisies, le protocole de diffusion, l’utilisation et l’entretien du diffuseur.

Exemples de synergies diffusées :

Pour la fatigue et vigilence du personnel de nuit :
HE Romarin à cinéole (rosmarinus officinalis a cinéole)
Ess de citron (citrus lemomum)
HE eucalyptus radié (eucalyptus radiata)
HE menthe poivrée

Pour la désodorisation :
Ess pamplemousse (citrus paradisii)
Litséa cubeba
Ess citron (citrus lemomum)

Pour calmer les angoisses :
HE encens oliban (boswelia carterri)
HE lavande vraie (lavandula vera)
Ess mandarine (citrus reticulata)

Les retours ont été bons et un projet d’étendre la diffusion à tout l’hôpital est en cours pour 2018

Diffusion et sticks olfactifs à l'hôpital ou en Ehpad
formation hôpital

Le choix des huiles essentielles :
Les essences d’agrumes (citron, mandarine, pamplemousse, bergamote…) sont les préférées du plus grand nombre ainsi que les conifères (pins, sapin baumiers, sapins de Sibérie…), les huiles essentielles à cinéole (eucalyptus radié, ravintsara, saro, …), les huiles essentielles à aldhéhydes terpéniques (litsée, lemongrass).
Pour les odeurs tenaces et insister sur la désinfection, les huiles essentielles à phénols en très faible quantité peuvent être utiles (mais max 5% du mélange). Certaines odeurs de menthe et de lavandin sont aussi très appréciées mais il faudra veiller aussi au camphre et cétones de ces huiles essentielles épileptisantes. Pour les personnes aux allergies respiratoires, asthmatiques , une attention supplémentaire doit être accordée. Le coût est enfin à prendre en considération (pas d’huile précieuse dans les diffuseurs).

 

quel diffuseur d'huiles essentielles choisir

Les sticks olfactifs à l’hôpital de Grasse :
Des sticks olfactifs personnalisables ont été choisis pour le service oncologie de jour pour les patients avec des problèmes de nausées ou d’anxiété. Après une formation théorique et 4 ateliers consécutifs avec le personnel, 9 synergies olfactives ont été créés par l’équipe afin de pouvoir personnaliser un minimum les sticks pour les patients tout en ne faisant pas perdre trop de temps aux équipes.

3 synergies différentes anti nausées ont été créés à base de citron, gingembre et menthe poivrée et une à base de laurier et basilic à linalol (odeur verte).
2 synergies pour l’anxiété à tropisme digestif à base de camomille, mandarine et vanille ou d’ylang, gingembre et citron
1 synergie pour l’anxiété à tropisme respiratoire à base de myrte, d’épinette noire et d’orange

3 synergies contre les insomnies avec lavande, orange, ylang, camomille, mandarine…

Une fois la synergie choisie par le patient via un testeur, l’infirmière prépare le stick (6 gouttes du mélange sur le coton à insérer dans le stick) et le patient repart avec et peut l’utiliser à la demande.

Les ateliers olfactifs :

Pour les patients en oncologie, un atelier une fois par mois pour 8 patients est mis en place pour créer des sticks olfactifs personnalisés pour aider en gestion du stress, soutien émotionnel et soutien digestif depuis janvier 2014.

Un dialogue autour des huiles essentielles, leurs propriétés, leurs odeurs, et la personne est instaurée pour observer son état physique et émotionnel et proposer une pré-sélection d’huile essentielle qui servira pour la création du mélange avec le patient. Pour une meilleure efficacité, il faut prendre le temps de faire une olfaction de quelques minutes ensemble pour un ancrage efficace de l’odeur et une meilleure gestion des émotions. Une utilisation à la demande minimum une fois par semaine est proposée au patient jusqu’à ce qu’il éprouve le besoin de changer d’odeur.

La diffusion et les ateliers olfactifs pour les personnes atteintes d’Alzheimer ont également lieu à l’Ehpad de Grasse, au CHU de Rennes et ailleurs.

Ce sont de belles initiatives qui ne demandent qu’à se multiplier. En tous les cas bravo aux porteurs de projets, équipes de soignants et aromathérapeutes pour ces belles initiatives.

Partager cet article :

Apportez un réel bénéfice à vos patients en vous formant !
Contactez-moi pour recevoir le programme complet.