Comment créer son activité d’aromatologue

Comment créer son activité d’aromatologue
19 octobre 2021 Anne-Laure

Comment créer son activité d’aromatologue ?

Comment créer son activité d'aromatologue ?

Vous êtes passionnée par les huiles essentielles et vous les utilisez sur vous-même ou votre entourage pour vous soigner ?

En parallèle, vous êtes peut-être en reconversion professionnelle ou déjà installée comme sophrologue, kinésiologue, psychologue, ostéopathe, infirmière… et vous aimeriez mettre les huiles essentielles – qui font déjà partie de votre quotidien – au cœur de votre activité ?

Si vous êtes déjà formée et en activité, alors l’aromathérapie va pouvoir se greffer à votre profession (par exemple, un psychologue pourra utiliser les huiles essentielles pour travailler sur la sphère émotionnelle de ses clients en complément de la parole).

Si vous êtes en reconversion professionnelle et que vous avez tout à apprendre pour créer votre activité de bien-être, alors l’aromathérapie servira de premier socle à votre pratique.

Dans cet article, je partage avec vous 4 conseils pour mettre en place votre projet et créer votre activité d’aromatologue.

Si vous préférez lire, rendez-vous sous la vidéo.

1er conseil : vous former

Avant de démarrer, vous aurez besoin de suivre une formation en aromathérapie scientifique et émotionnelle subtile.

Une formation en aromathérapie scientifique vous permettra :

  • d’acquérir les bases,
  • de découvrir la composition des plantes, leurs propriétés et leurs contre-indications,
  • de connaître les précautions d’utilisation pour les personnes sensibles ou médiquées,
  • de conseiller correctement les personnes qui s’adressent à vous.

Cette formation sera à mes yeux indispensable puisqu’il est important de savoir ce que l’on manipule au départ, la composition biochimique, comment on utilise les huiles essentielles, quels sont les dosages appropriés… même si on ne veut pas faire de conseil ou travailler dans le domaine de la santé.

En complément, une formation en aromathérapie émotionnelle et subtile vous apportera des connaissances :

  • de la plante dans son ensemble,
  • de l’action sur la sphère émotionnelle, l’état d’esprit et l’action énergétique.

Cette formation est intéressante, car elle permet d’une part de se reconnecter à l’odeur de l’huile essentielle et à qui elle est – de manière plus holistique – et d’autre part de faire le lien entre la connaissance livresque et l’expérience personnelle.

2ème conseil : adapter l’utilisation des huiles essentielles à qui vous êtes

Une fois formé à l’aromathérapie, vous allez avoir besoin de réfléchir à la manière donc vous allez adapter cette utilisation professionnelle à qui vous êtes.

Si vous êtes pharmacien, infirmière, naturopathe, kinésithérapeute, ostéopathe… vous pourrez par exemple inclure des conseils d’utilisation des huiles essentielles en lien avec les troubles de vos patients.

Ici, c’est vraiment la maîtrise de l’aspect biochimique qui sera important. Si vous n’avez aucune connaissance en anatomie, physionomie ou pathologies, alors vous ne pourrez pas conseiller d’huiles essentielles.

Si vous travaillez plutôt dans le domaine du bien-être ou que vous exercez un métier où l’aspect émotionnel et le ressenti intérieur sont importants, où il y a un lien entre le corps et l’esprit (psychologue, psychomotricienne, sophrologue, kinésiologue, professeur de yoga…), alors vous pourrez plutôt utiliser les huiles essentielles en olfaction, en relaxation ou en lien avec la respiration durant des ateliers collectifs ou en session individuelle.

Quoi qu’il en soit, proposer des ateliers d’aromathérapie familiale ou d’olfaction constitue une activité intéressante dans le métier d’aromatologue.

Vous pourrez toucher un bon nombre de personnes, vous faire connaître et proposer quelque chose qui ne sera pas très “engageant”.

Adapter l’utilisation des huiles essentielles à qui vous êtes

3ème conseil : mûrir votre projet

Avant de vous lancer, il est important de réfléchir à votre projet dans son ensemble :

  • le statut que vous allez choisir et comment vous allez créer votre activité de manière officielle : associatif, micro-entreprise, société…
  • la cible à laquelle vous allez vous adresser : mères de famille stressées, cadres épuisés, personnes avec une pathologie particulière ou des douleurs particulières, entreprises…. Ici, il est nécessaire de réfléchir avec qui vous voulez travailler et comment vous allez communiquer afin d’adapter au mieux votre pratique.
  • la manière dont vous allez subvenir à vos besoins financiers pendant le démarrage de votre activité : trouver des clients et vivre de votre activité peut prendre du temps. Vous avez donc besoin de vous interroger sur la nécessité de garder un travail à côté par exemple, au moins les premiers temps.
  • enfin, comment vous allez vous faire connaître : vous pourrez par exemple commencer par votre entourage, puis créer des liens avec des partenaires ou collègues.

Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous faire accompagner par une pépinière, des couveuses, un coach ou un mentor pour être sûr de réussir de créer une activité qui perdurera.

4ème conseil : passer à l’action !

Une fois que vous vous êtes formé, que vous avez réfléchi à votre cible, que vous avez identifié ce que vous avez à faire et comment vous voulez le faire, il ne reste plus qu’à passer à l’action !

Pour réussir cette dernière étape, vous aurez besoin de :

  • garder une énergie haute,
  • garder votre motivation,
  • gérer votre stress, sans avoir besoin de travailler 50 heures par semaine ni être “au four et au moulin”,
  • travailler votre communication…

L’idée est de prendre les choses posément, jour après jour, sans vous décourager.

À côté de cela, vous aurez besoin de mettre à jour régulièrement vos connaissances. Ce n’est pas parce que vous avez suivi une formation que vous avez tout assimilé ou tout retenu !

Au fil du temps, vous devrez continuer à vous former à l’aromathérapie, à vous perfectionner et à travailler à la hauteur de vos connaissances afin de rester dans la limite de ce que vous savez.

=====================================

Si vous souhaitez pratiquer une forme d’aromathérapie moins médicale, plus axées sur le bien-être émotionnel avec une action sur le stress et la douleur, cliquez ici pour en savoir plus sur la formation “praticien en aromathérapie”

Programme formation praticien en aromathérapie

====================================