Comment créer son activité de praticien en aromathérapie ou olfactologie ?

Comment créer son activité de praticien en aromathérapie ou olfactologie ?
2 mars 2021 Anne-Laure

Comment créer son activité de praticien en aromathérapie ou olfactologie ?

Vous rêvez de changer de travail  ou de lancer enfin votre activité bien-être mais vous n’êtes toujours pas passé à l’action car vous ne savez pas comment vous y prendre ?

C’est une question récurrente quand on veut démarrer son activité ; et qui revient aussi régulièrement pendant ou après une formation longue en aromathérapie ou autre.

« Comment faire? »
«  Pour quel statut choisir j’opte ? »
« Comment communiquer ? »
« Comment me faire connaître ? »
«  Comment trouver mes clients ? »…
sont autant de questions qui vous bloquent et vous font procrastiner devant vos premières démarches.

Mais avant de réfléchir à votre logo ou à votre site internet, il est salutaire de prendre du temps pour affiner votre projet et en poser les bases.

Formation aromathérapie

Le burn out ou syndrome d’épuisement professionnel touche de plus en

1er étape : faire un point sur votre motivation

C’est une étape fondamentale, la première pierre à l’édifice : qu’est-ce qui vous motive, au plus profond de vous, à créer et développer votre activité ?

  • Quel est le moteur qui vous pousse vers cette activité et vers la formation d’olfactologue ou de praticien ?
  • Quelle est cette motivation qui vous permettra de vous épanouir dans votre quotidien professionnel ?

Est-ce de :

  • Voir les personnes se transformer sous vos yeux,
  • Aider les gens à aller mieux,
  • Trouver votre place en tant qu’accompagnante,
  • Transmettre une technique pour se sentir mieux ou de traverser une période difficile.

Peut-être aussi cherchez-vous simplement un moyen de vous faire du bien en travaillant dans le domaine de la santé naturelle, par le contact avec ce qui vous anime profondément et vous ressource.

Cependant faire une formation pour soi et créer son activité sont deux choses très différentes.

Formation aromathérapie

2e étape : faire un point sur la confiance en soi

S’il y a bien une chose qui est fondamentale dans le développement de son activité c’est la confiance en soi. Car sans elle, difficile de se lancer ? Un manque de confiance favorise la procrastination et le syndrome de l’imposteur.

Je constate souvent chez mes clientes une envie sincère d’aider les gens mais, bien qu’elles aient suivi une formation, les connaissances sont mal intégrées ou insuffisamment mises en pratique. Il faut toujours compter un temps de « digestion » des pratiques et des connaissances.

Peut-être n’avez-vous pas été incitée à pratiquer et à vous exercer pour cerner vos difficultés, vos questions et ce qui vous empêche de mettre en pratique vos connaissances. Voir où vous excellez, et où vous êtes moins bonnes.

Il est tout à fait normal de manquer de confiance en soi lorsque l’on a peu d’expérience. Cependant si les informations que vous avez reçues sont suffisamment claires et concrètes pour vous permettre de les mettre en application, alors vous pouvez commencer à vous exercer et à développer pas à pas expérience et confiance.

Formation praticien en olfactologie

3e étape : Faire un point sur sa vision d’avenir

Comment vous projetez-vous dans votre activité ?
Comment allez-vous transmettre ce qui vous anime ?

-Est-ce que ce sera lors de sessions individuelles en face à face ?
– Où allez-vous exercer ? Etes-vous plus à l’aise chez vous ? Ou au contraire, préférez-vous être dans un cabinet, un local spécifique, une boutique ?
-Allez-vous animer des ateliers  de groupe ? Auprès de quel public ? A quel endroit ? en entreprise, dans une association , dans un Ehpad, une écoles
-Ou bien souhaitez-vous créer un lieu spécifique ?
Ou encore vendre des produits ?
Ou peut-être un mélange de tout cela ?

Toutes ces réponses permettent  de cerner les premières démarches à entreprendre.

Atelier aromathérapie

4e étape : Réfléchir concrètement à vos besoins financiers

L’idée, à cette étape, est d’essayer de chiffrer au maximum ses projets, d’approcher concrètement l’aspect financier. Quels sont vos tarifs ? Quelles seront vos charges ? Combien de sessions et de contrats vous faut-il pour atteindre ce dont vous avez besoin pour vivre ?

Très franchement, il est raisonnable de commencer en exerçant une activité complémentaire pour éviter de se mettre une trop grande pression financière. Garder un mi-temps ou associer cette activité à une autre plus lucrative offrira une stabilité financière le temps de vous développer.

 

5e étape : Enclencher les modalités administratives

Se renseigner et choisir le statut officiel qui vous correspond le mieux. Pour commencer le plus simple est de créer une association, d’opter pour le statut d’auto-entrepreneur ou bien  pour le portage salarial qui s’occupe de toutes les cotisations sociales.

A ce stade il est important de faire des recherches sur les avantages et inconvénients des différents statuts, ou vous faire aider par Pôle emploi ou des pépinières de création d’entreprise.

On me demande  souvent si mes formations sont prises en charge par le CPF (anciennement DIF), ce qui n’est pas le cas. Mais si vous avez un compte CPF et que vous souhaitez créer votre entreprise, le mieux est de suivre des formations à la gestion, à la communication, et au marketing pour développer votre activité. Il est préférable de financer vous-même la formation qui vous semble la plus apte à vous permettre développer votre projet en aromathérapie.

démarches création activité aromathérapie

Photo by Scott Graham on Unsplash

6e étape :  communiquer, communiquer, communiquer

La communication est un des piliers pour se faire connaître et développer sa clientèle. Pour communiquer clairement il faut bien définir ce que vous faites précisément. Il ne s’agit pas de présenter une technique mais bien de faire le lien avec les personnes qui viennent consulter pour leur proposer des solutions afin de les aider à aller mieux.

En effet, ce que vous proposez doit répondre aux problématiques des gens, leur procurer un mieux-être. Mais que cherchent-ils exactement ?

Si j’ai un problème de sommeil, je veux juste réussir à dormir que ce soit par l’aromathérapie, la réflexologie plantaire, la sophrologie, l’ostéopathie, les massages ou l’hypnose ! En tant que cliente, ce qui m’importe est le résultat, pas le moyen d’y parvenir.

Pour vous faire connaitre, vous pouvez également :

  • Offrir des mini-séances d’essai
  • Animer des conférences ou des ateliers auprès de votre réseau local.

Au départ , contacter son entourage personnel et professionnel proche, et demander des recommandations pour élargir ses contacts peut se révéler très efficace.

Conclusion

Créer son et se mettre à son compte est une grande aventure qui contient son lot d’euphories et de difficultés. C’est pourquoi dans les formations Praticien en aromathérapie et Praticien en olfactologie j’inclus des ateliers « vie professionnelle » qui vous permetteront d’amorcer ou de relancer votre activité. Ainsi ces formations seront aussi nourrissantes personnellement que professionnellement.

Si vous souhaitez créer votre activité de praticien en aromathérapie ou en olfactologie, ou l’associer à votre métier de réflexologue, sophrologue, naturopathe, ou de conseiller en élixirs floraux, prenez rendez-vous et nous verrons ensemble si cette formation est faite pour vous : https://annelaurejaffreloformationaroma.as.me/

Pour découvrir les formations c’est par ici : https://aroma-massage.fr/formation-professionnelle-aroma/

Partager cet article :

Que ce soit pour soulager vos patients en structure, pour devenir référent en aromathérapie ou pour une utilisation familiale…
Choisissez votre guide et recevez chaque mois mes conseils personnalisés