Comment exercer l’aromathérapie en toute légitimité ?

Comment exercer l’aromathérapie en toute légitimité ?
25 novembre 2020 Anne-Laure

Comment se sentir légitime pour pouvoir exercer l’aromathérapie ?

Que vous soyez praticien bien-être, passionné par les médecines naturelles ou bien désireux de vous installer et de suivre une formation dans ce domaine, se pose alors cette fameuse question de « légitimité ».

Suis-je vraiment capable de m’installer comme praticien en aromathérapie? Vais-je de pouvoir travailler avec les huiles essentielles et les conseiller?

Je vous propose un chemin en 7 étapes pour devenir un professionnel digne de confiance et exercer l’aromathérapie en toute légitimité.

Les méthodes naturelles de santé ont un statut « non reconnu » en France. Il est donc logique de ne pas se sentir légitime de travailler dans ces conditions. Cependant sachez que ce syndrome de l’imposteur peut également toucher des infirmières, des pharmaciens, des médecins… même en aromathérapie !

 1er étape : se former

Vous ne vous sentez pas légitime car vous n’avez pas suffisamment de connaissances en aromathérapie et il est nécessaire de vous former. C’est un fait, c’est objectif.

En suivant une formation longue (min 70 heures) avec validation des acquis, vous acquerrez les connaissances de base que vous pourrez ensuite  travailler et mettre en pratique afin de pouvoir conseiller et vous installer. Vous saurez adapter vos conseils à vos consultants sans avoir recours à des formules toutes faites.

Nota : avoir suivi au préalable une formation de praticien (masseur, naturopathe, réflexologue, ostéopathe) ou de professionnel de santé avec des connaissances en anatomie, physiologie et pathologie est vraiment conseillé pour une bonne compréhension des troubles de santé, même s’il n’est pas question d’établir un diagnostic.

2e étape :  pratiquer et observer

Une fois formé, amorcez votre pratique en adoptant une posture professionnelle, et en respectant les bonnes pratiques. Observez et prenez note de vos résultats auprès de votre entourage et de vos clients. Vous aurez alors une preuve objective et concrète de vos compétences.

3e étape : s’installer

Au préalable, mûrissez bien votre projet et faites-vous aider par des pépinières ou couveuses d’entreprise.  Si ce n’est pas déjà fait, sachez qu’il est important de s’installer officiellement et de continuer à acquérir de l’expérience. Vous pourrez vous épanouir dans votre activité et parler avec confiance de ce que vous faites.

4eétape :  faire un état des lieux

Une fois votre expérience acquise, faites un état des lieux.

Vous pourrez déterminer là le domaine où vous excellez le plus. Est-ce auprès des mères de famille, des cadres stressés, des personnes âgées ou en animant des ateliers ?

Vous pourrez ainsi vous orienter vers les personnes auprès desquelles vous vous sentez le plus à l’aise et légitime. Vous pourrez développer une clientèle qui a confiance en vous.

5e étape : traquer l’auto-sabotage

Lorsque l’on est seul à son compte, il est tout à fait normal de passer par des hauts et des bas, de se sentir plus ou moins motivé et d’être plus ou moins productif. En revanche il faut se garder de l’auto-sabotage, quand le sentiment d’illégitimité pousse à l’inaction. Dans ces cas, recentrez-vous sur vos objectifs du jour ou de la semaine. Faites un pas après l’autre. Le plus important est de passer à l’action, aussi minime et imparfaite soit elle.

6e étape : pratiquer à la hauteur de ses connaissances et rester humble

L’aromathérapie est un domaine tellement vaste et évolutif qu’il y aura toujours à apprendre. Selon sa formation initiale et ce que l’on en a retenu, les compétences et connaissances peuvent varier. Certains enseignements n’abordent pas les patients médiqués, les enfants, les femmes enceintes…  En cas de doute abstenez-vous et restez à l’écoute de vos clients ou patients !
Vous pourrez créer une activité qui a du sens pour vous sans vous sentir en défaut.

7e étape : se faire un réseau de collègues

Mettez-vous en relation avec d’anciens collègues de formation, d’autres praticiens. Allez à la rencontre d’autres professionnels lors de congrès ou sur les réseaux sociaux par exemple.

8e étape : optez pour une formation continue

Comme je le précisais plus haut il y a toujours à apprendre. Ne vous endormez pas sur vos lauriers et gardez l’esprit ouvert. Mettre régulièrement à jour vos connaissances vous aide à garder fraicheur et motivation.

Conclusion 

J’entends des praticiens talentueux et extrêmement bien formés dire qu’ils ne se sentent pas légitimes pour pratiquer l’aromathérapie. Il est primordial de faire la part des choses sans le laisser piéger par une perception de soi erronée et une distorsion de la réalité. Si vous suivez toutes ces étapes il n’y a pas de raison de ne pas être totalement légitime à apporter vos compétences aux personnes qui le demandent !

==========

Praticiens et professionnels de la santé : vous souhaitez devenir plus sûr(e) de vous dans l’utilisation des huiles essentielles à titre professionnel et personnel ?

Pour être informé(e) en priorité de l’ouverture des inscriptions de la formation « praticien en aromathérapie » et bénéficier d’un bonus exceptionnel, inscrivez-vous sur liste d’attente en cliquant ci-dessous :

==========

Je veux être informé de l'ouverture des inscriptions.