Comment réaliser un sevrage tabagique en alliant aroma et sophrologie

Comment réaliser un sevrage tabagique en alliant aroma et sophrologie
2 avril 2021 Anne-Laure

Comment accompagner un client en sevrage tabagique avec l’aroma et la sophrologie

 Interview de Corinne Klimek, sophrologue et olfactologue, auteure des Sophr’olfactives, 14 ouvrages dédiés à l’application de l’olfactologie pour les sophrologues dont Les Sophr’olfactives, Six Sophro Stop-tabac, La Sophro pour le cancer, Animer la sophrologie en maternelle, ABC émotionnel et huiles essentielles….

Corinne Klimek nous explique comment elle accompagne des clients en sevrage tabagique grâce à l’olfactologie et la sophrologie.

 

Corinne : Peux-tu te présenter ?

Je suis une sophrologue, aromatologue et olfactologue convaincue du pouvoir des huiles essentielles et qui a envie de partager ! Je suis certifiée en Sophrologie à l’IFTD, avec des spécialisations à l’IFS (sommeil) et l’ESSA (enfance et périnatalité), et diplômée en Olfactothérapie à l’EFAI Cap Santé.

Utilisatrice des huiles essentielles depuis une quinzaine d’années, j’ai voulu en savoir plus et les utiliser à bon escient en respectant les précautions d’usage et les bons dosages. En ce sens, j’ai suivi une formation de praticien en aromathérapie traditionnelle certifiante.

Puis j’ai découvert, avec surprise, que les huiles essentielles pouvaient être utilisées en olfaction, pour remédier à certains troubles émotionnels et permettre aussi de retrouver la mémoire.

De recherche en recherche, d’une lecture à une autre, assistante de médecin à l’origine j’ai fait cette incroyable découverte : les odeurs, les huiles essentielles et les parfums peuvent avoir un réel pouvoir sur notre psychisme. Et non seulement ce pouvoir est utilisé dans plusieurs services du monde hospitalier en Europe et mais il se répand de plus en plus en France en neurologie, oncologie, et en maternité !

J’ai été convaincue que l’on devait développer l’usage des huiles essentielles en olfaction. J’ai pu rapidement faire le lien entre mon expérience professionnelle de sophrologue et cette nouvelle passion, l’olfaction, qui, de toute évidence, pouvaient se « marier » à la perfection à l’aide de méditations guidées à thème olfactif pour faciliter l’« ancrage » de mes patients et approfondir leur relaxation avec les bénéfices qui en découlent, en particulier pour aider au sevrage. L’odorat est, selon moi, un sens qui n’est pas suffisamment exploité dans les séances de sophrologie.

Et parce que j’ai obtenu de très bons résultats auprès de mes clients j’ai eu envie de partager mon expérience pour qu’elle se développe.

Aujourd’hui, après avoir pratiqué en cabinet quelques années, je me consacre à des ouvrages présentant l’association de la, sophrologie et de l’olfactologie, J’y relate quelques-unes de mes expériences positives pour aider les sophrologues et d’après les témoignages de remerciements que je reçois, ils sont de plus en plus nombreux. Je continue donc de publier.

Corinne Klimek

Tu as écrit différents livres pour les sophrologues, comment fais-tu le lien entre la sophrologie et l’ aromathérapie

Le lien se fait au moment de l’anamnèse quand on questionne son client sur ses « lieux ressources », ses moments de détente, un endroit de calme , de relaxation. Les souvenirs en lien avec le cerveau limbique sont réactivés par l’odeur fétiche.

En fonction de ce qu’il décrira comme lieu préféré et/ou ressource, on essaiera de faire d’ores et déjà le lien

Exemples simples  :
plage : huile essentielle de pin maritime,
Provence : lavande,
Montagne : sapin baumier …
Un marché oriental : les épices, le benjoin …
Un temple, un lieu de culte : l’encens
.. etc.

En même temps on observe la façon dont s’exprime le client par le langage du corps (nommé VAKOG*) et l’on voit s’il est sensible au monde de l’odorat et au gustatif. Si oui, il sera d’autant plus intéressant de lui proposer la piste de l’olfaction couplée à la sophrologie.

Quelquefois les clients sont intéressés par le monde des odeurs mais ne savent pas identifier celles qu’ ils préfèrent. Dans ce cas je recherche leur profil olfactif en fonction de leur parfum préféré.

Ex : une eau de cologne –> famille aromate -> basilic tropical ? lavande ?

Le code de déontologie de la sophrologie demande de prévenir le client de l’usage d’autres méthodes couplées à la sophrologie, il faut donc l’avertir et  idéalement lui faire signer un accord de principe. Dans l’anamnèse on aura pris soin de compléter avec lui le petit questionnaire concernant les contre-indications type asthme, épilepsie, grossesse, pathologies hormonales, hypertension, pour éviter de proposer certaines huiles essentielles.

5 solutions pour vaincre les allergies

anthony-delanoix-unsplash

Comment accompagnes-tu les personnes venant avec des addictions au tabac ? Et comment choisis-tu les huiles essentielles avec et pour eux ?

J’ai sélectionné 8 huiles essentielles utiles pour le sevrage : poivre noir, vétiver, genévrier des montagnes, pruche, myrte vert, cèdre de l’Atlas, basilic tropical, ravintsara.  

On peut ensuite faire le rapprochement entre ce que  l’on pense  être le goût du client et sa motivation.

Ex : motivation pour arrêter de fumer: envie de reprendre le sport et la compétition -> HE de Ravintsara qui rappelle à la personne une odeur de salle d’entrainement et son objectif de se remettre au sport.

Je propose 3 à 5 huiles essentielles et je les classe par ordre de préférence de 1 (la préférée) à 5, la moins aimée.

Le client choisit celle qu’il préfère et l’on note tout ce que cela lui évoque.  L’olfaction a cela d’intéressant qu’elle peut se substituer au rituel de la cigarette, qui sera remplacée par le stick. On s’en servira par la suite lors d’une visualisation rendue « odorante » à l’aide d’un diffuseur ou d’une mouillette par exemple.

Il ne faut pas oublier que le fumeur est à la base dépendant d’un objet.

Donc on peut aussi fournir un stick olfactif avec l’huile essentielles choisie. L’avantage est que le client aura cet outil à portée de main chez lui ou en voyage, qu’il soit professionnel ou de loisir.

C’est une aide efficace quand la personne est seule. Entre les séances, elle peut pratiquer tous les jours avec l’enregistrement sophrologique de la séance et récapituler ses motivations.

De même quand la personne sort de son cadre habituel (déplacements, vacances…), il n’y a pas de rupture dans l’accompagnement car elle dispose du stick et des enregistrements pour continuer le travail.

Et si la personne a une crise d’angoisse, il pourra utiliser  un geste signal pour retrouver une respiration calme en cas de crise d’angoisse. Ex : croiser les doigts, toucher le stick dans sa poche. Ce geste pourra aussi ancrer la liberté d’arrêter. Pour faire passer l’envie de fumer qui ne dure que 3 mn on  pourra associer à l’olfaction des exercices de respiration.

Je remarque que tu n’as pas choisi d’agrumes pour ces personnes, est-ce volontaire ?

Oui car j’utilise les essences d’agrumes en test, en début de séance pour voir si la personne est réceptive.

Et éventuellement en ajout de l’huile essentielle choisie pour amplifier l’effet « doudou olfactif ».

La cigarette est tout un langage personnel, et si je détecte une grosse préférence pour une  autre huile essentielle qui n’est pas dans la liste je la propose.

 

stick olfactif sevrage tabagique

Quels conseils peux-tu donner aux olfactologues pour accompagner quelqu’un vers l’arrêt du tabac ?

Déjà que le client ait la volonté ferme d’arrêter de fumer. Dans l’idéal qu’il soit accompagné en parallèle par un médecin, généraliste ou  addictologue.

Tu as tout un protocole concernant ce sevrage en 6 séances peux-tu nous en dire plus ?

 Après avoir fait décrire à la personne ses motivations à arrêter de la personne, je la fais parler des circonstances de la première fois, pour connaître les déclencheurs. Je la questionne aussi sur les odeurs et parfums qui lui plaisent pour définir son profil olfactif afin de choisir les huiles essentielles qu’elle aimerait.

Oui je lui fais remplacer les déclencheurs par les motivations au fur et à mesure des séances.
Je rappelle ses motivations en début de séance lorsqu’on fait le point d’une séance à l’autre.

Les huiles essentielles pour arrêter de fumer

Comment  remplaces-tu ces déclencheurs par les motivations?

Le client doit avoir ses cinq motivations en tête (exemple : mieux respirer, économiser etc) qui se substituent aux déclencheurs (pause-café, pression professionnelle …etc). Les déclencheurs doivent s’effacer au fur et à mesure que la motivation progresse.

Exemple : déclencheur : mon patron me stresse , je sors fumer.
Nouvelle stratégie : je fais une relaxation dynamique type soufflet abdominal, je sors mon stick, je sniffe,  je me relaxe, je retrouve du confort, je gagne en confiance en moi et j’économise sur ma santé et mon budget. Et là on obtient trois motivations d’un coup !

Au départ lorsque le sevrage est progressif ou en cas de rechute, je recommande d’acheter et de fumer son tabac en pleine conscience en diminuant progressivement la quantité.

 

Formation aromathérapie

Mesurer les progrès et éviter les abandons

Pour finir l’accompagnement , mesurer les progrès, éviter les abandons et, pour le sophrologue, cerner l’avancée dans le sevrage tu proposes un questionnaire final. Qu’est-ce que tu mesures exactement ?

Les effets physiologiques comme retrouver, le goût, l’odorat, la respiration, mais aussi les effets psycho-émotionnels qui en découlent comme l’amélioration de l’estime de soi, la confiance en soi, la fierté…

Dans tes livres tu décris les guidances, donc les sophrologues peuvent retrouver la trame des 6 séances Stop tabac. On peut commander tes livres sur le site de Thebookedition. Pour voir l’ensemble de la collection : https://www.thebookedition.com/fr/recherche?controller=search&orderby=position&orderway=desc&search_query=klimek

démarches création activité aromathérapie

*  la technique dite des « canaux sensoriels » (ou VAKOG, acronyme pour : « Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif ») pose que la relation au monde extérieur passe nécessairement par au moins l’un des cinq sens.


Sophrologues, praticiens, professionnels de santé, vous souhaitez accompagner vos clients et patients avec l’olfactologie; découvrez notre programme de formation Praticien en olfacto-reliance :
https://aroma-massage.fr/programme-formation-praticien-en-olfactologie/