Huiles essentielles et épidémies (grippe, coronavirus, H1N1)

Huiles essentielles et épidémies (grippe, coronavirus, H1N1)
12 février 2020 Anne-Laure

Huiles essentielles et épidémies (grippe, coronavirus, H1N1)

Entre la grippe, la gastro-entérite et les virus type coronavirus ou H1N1, la diffusion des huiles essentielles antivirales constitue une proposition intéressante. On sera attentif cependant à la composition des huiles essentielles, à leurs propriétés antivirales et à la façon de les diffuser.

Les huiles essentielles antivirales

Les huiles essentielles anti-virales agissent soit en détruisant le virus, soit en évitant sa réplication, soit en empêchant son contact avec les cellules hôtes.

L’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora à cinéole)

Cette huile essentielle très populaire actuellement est endémique à Madagascar. Riche en 1.8 cinéole entre autres, elle possède une forte propriété antivirale qui la rend intéressante à diffuser chez soi, en cabinet ou même en structure. Les enfants peuvent aussi en bénéficier (sauf asthmatiques et allergiques).
Le 1.8 cinéole est également fluidifiant des mucosités et anti-inflammatoire des muqueuses.

Pour épargner les forêts malgaches, il est intéressant  de la substituer à  « sa cousine » le saro (Cinnamosma fragrans). Cette dernière est un peu plus active sur l’immunité et sa fragrance permet de garder confiance face à l’adversité.

Retour d’expérience : Dr Dalphin, chef de service Pneumologie au CHU de Besançon, a démontré que la diffusion régulière et contrôlée d’HE de Ravintsara permettait de réduire sensiblement le nombre d’infections pulmonaires contractées à l’hôpital
(conférence d’avril 2009 San Francisco)
.
(Extrait de l’Aromathérapie pour les soignants, édition Dunod )

Huiles essentielles antivirales

L’huile essentielle de niaouli (Melaleuca quinquenervia)

Antivirale, elle diminue également l’inflammation et la congestion des muqueuses.

L’huile essentielle de laurier noble (Laurus nobilis)

Anti-bactérienne à spectre large, elle a été testée efficace in vitro sur le virus SARS ( Syndrome aigu respiratoire dit coronavirus)[1]. Contenant moins d’oxydes que l’HE de ravintsara, cela en fait une huile de choix également chez les asthmatiques.

Les autres huiles essentielles désinfectantes atmosphériques

Les huiles essentielles de sapin (HE sapin baumier, HE épinette noire  par exemple) et celles d’agrumes (HE citron, orange, pamplemousse,  bergamote zeste).

Leurs composés (monoterpènes pour les uns, limonène pour les autres) vont assainir l’atmosphère en diffusion et leurs fragrances vont stimuler la joie, la confiance en soi et la régénération.

Une synergie en somme des plus agréables. Ces huiles essentielles se mélangent également avec les huiles essentielles anti-virales.

Huiles essentielles citron, orange pour assainir l'atmosphère

La diffusion par programmation

Quelle que soit l’huile essentielle que vous choisissiez, pensez à bien programmer vos diffuseurs pour ne pas diffuser plus d’1h par 24h en structure et en collectivité (salle d’attente, couloir, services). Ces nouvelles prérogatives des bonnes pratiques de l’utilisation des huiles essentielles en structures médicalisées permettent d’annuler les risques d’allergie ou de réactions respiratoires, et de ne pas incommoder par une odeur trop forte.

A la maison vous pouvez cibler 30 min le matin et 30 min le soir à condition d’aérer régulièrement vos pièces.

Ne pas oublier : ces huiles essentielles sont déconseillées aux personnes allergiques aux huiles essentielles de manière générale et prédisposées à l’asthme.

En structure, adoptez toujours une aromavigilance auprès des soignants et des patients : vérifiez si les fragrances sont appréciées du plus grand nombre et s’il n’y a pas de réactions particulières.


[1] Phytochemical Analysis and in vitro Antiviral Activities of the Essential Oils of Seven Lebanon Species, Monica R. Loizzo ,Antoine M. Saab ,Rosa Tundis , Giancarlo A. Statti ,

Francesco Menichini , Ilaria Lampronti , Roberto Gambari , Jindrich Cinatl ,Hans Wilhelm Doerr


Pour connaître les huiles essentielles actives sur tous les troubles respiratoires et les huiles essentielles anti-infectieuses testées :
L’aromathérapie pour les soignants, Edition Dunod

Pour vous former à l’aromathérapie :

formation in situ en structure

formation référent aromathérapie

Partager cet article :

Que ce soit pour soulager vos patients en structure, pour devenir référent en aromathérapie ou pour une utilisation familiale…
Choisissez votre guide et recevez chaque mois mes conseils personnalisés